Métier de coach : vers une profession de plus en plus réglementée ?

Beaucoup de personnes pensent que le coaching n’est pas une profession. Depuis quelques années, le coach figure parmi les métiers tendance. Beaucoup d’institutions font appel à leurs services pour raviver le potentiel. On assiste donc à une reconversion de cette profession. Un coach pro doit se consacrer à temps plein à cette activité professionnelle (qui n’est pas facile). En France, ce métier est associé à une activité de charlatans. Mais, rassurez-vous, les réglementations sur ce métier sont de plus en plus fermes.

A quoi consiste le coaching professionnel ?

Habituellement, vous avez tendance à relier le coach au sport, ce qui n’est pas totalement faux. Le coach est la personne qui entraîne afin d’atteindre un but bien précis. Parmi la réglementation du métier de coach, il faut accompagner son poulain durant les épreuves. Le poulain peut être une seule personne, plusieurs personnes ou groupe de personne, les membres d’un groupe ou d’un service. Il doit avoir la capacité de guider le client à travers les difficultés auquel il doit faire face. Il a pour obligation de faire prendre conscience des potentiels et des ressources dont le sujet dispose. Le but ultime du coach est de parvenir à amener son client à ne plus dépendre de lui (c’est-à-dire d’être autonome).

Comment faire pour devenir un coach professionnel ?

On ne devient pas coach pro du jour au lendemain, il faut apprendre la réglementation du métier de coach. Il est très important de suivre des formations dans des institutions. Mais avant tout, il faut avoir les qualités indispensables à cette profession. Il faut avoir un grand sens de l’écoute, il faut être humble et il ne faut pas juger les gens. Un coach doit être toujours optimiste, même dans les situations difficiles. Il doit avoir cette touche d’envie d’apprendre et il faut qu’il soit curieux. Il doit toujours revoir sa pratique et superviser son client pendant les séances d’apprentissage. Certes, ce métier n’est pas suffisamment réglementé, mais la loi sur le statut de coach s’est endurcie. Actuellement, un coach possède un certificat délivré par l’État ou un diplôme.

Est-il possible de vivre de ce métier ?

La réglementation du métier de coach est plus stricte. Un vrai coach peut vivre de cette profession. Toutefois, il est important de préciser que la tâche n’est pas facile. Il faut beaucoup de sacrifice, de l’optimisme, de l’investissement, de la volonté, du temps, de la détermination, de la patience et beaucoup d’autres. La chance est également un point important, car il suffit de connaître les bonnes personnes, d’être au bon moment et au bon endroit pour avoir beaucoup opportunités.

Le Coaching Déco est la nouvelle tendance du moment dans le domaine de la décoration
Pourquoi le coaching en entreprise surpassera un jour le conseil et le consulting ?